Posted on Laisser un commentaire

Cruzer, le vélo électrique pour les motards et les scootéristes

En voyant pour la première fois le Cruzer, on le prendrait pour une moto style Harley. Pour le fabricant qui n’est autre que la marque française Rayvolt, c’est un pari gagné, car effectivement, il a fait en sorte d’imiter le design des premières Harley-Davidson. Selon le PDG de Rayvolt, ce ne sont pas les cyclistes qui sont les premières cibles de l’entreprise, mais les motards et les scootéristes. Pour elle, il s’agit d’un moyen permettant de les inciter à adopter un moyen de transport écologique. Ce vélo électrique est celui qui offre la plus grande autonomie sur le marché étant donné qu’il peut parcourir jusqu’à 120 km avant de se décharger complètement. De plus, il a l’avantage de se transformer en vélomoteur. Pour ceux qui veulent rouler vite avec ce vélo, ils peuvent procéder à un réglage afin que l’engin puisse rouler jusqu’à 50 km/h. Cependant, pour pouvoir se déplacer à une telle vitesse, l’immatriculation du véhicule est obligatoire, car il serait classé dans la catégorie de véhicule à moteur.

Côté prix, Cruzer est assez cher et est réservé à une clientèle privilégiée. Le modèle de base est proposé à 2600 €. Si vous voulez un modèle équipé d’un moteur et d’une batterie plus performants, le prix peut monter jusqu’à 3400€. D’autres accessoires sont aussi nécessaires pour une utilisation optimale du vélo à ne citer que le garde-boue ou encore la bagagerie. Ces éléments sont proposés en option.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.